Marc Laliat, Toulouse, Montpellier, Paris Mobile : +33(0)6 82 67 95 95 ou Skype : marc.laliat

Intranet de Conseil général et e-contenus

Les contenus numériques peuvent parfois aider à dynamiser des intranets, souvent bien tristes, car dédiés à des communication descendantes et peu implicantes… Voici quelques idées à reprendre pour donner du ressort à un site intranet, comme celui d’un Conseil général.

1.       Vers un site intranet vivant et interactif

Outil d’information et de communication, l’intranet est devenu une plate-forme d’échange et de collaboration à part entière, grâce aux technologies du web 2.0 et à des contenus numériques adaptés.

A l’origine statiques, les contenus des intranets évoluent vers davantage de dynamisme et d’appropriation avec les images, la vidéo, mais surtout les animations multimédia et interactives (en Flash).

Ces applications ludiques ou pédagogiques surprennent les employés, les engagent à participer (grâce à leur dimension interactive), attirent de nouveaux visiteurs (grâce à l’effet du bouche à oreille ou « buzz » au sein de la collectivité) et surtout les engagent à revenir (grâce à la réactualisation des contenus).

2.       Quel type de contenus développer sur le site intranet d’un Conseil Général ?

2 types de contenus multimédias et interactifs peuvent contribuer à rendre vivant l’intranet :

-          Les modules de découverte de l’intranet du Conseil général,

-          Les contenus interactifs récurrents, à la façon d’une « web TV », fondés sur les métiers des employés.

Le Module de découverte : c’est « un jeu de piste de l’intranet »

Principe: ce jeu se fonde sur un quiz multimédia proposé aux employés du Conseil Général ; il s’agit de répondre à des questions concernant les contenus et les rubriques de l’intranet afin d’inciter les employés à la parcourir, notamment après une phase de refonte.

Les questions sont inventoriées grâce à des interviews des chefs de services concernés par le contenu (producteurs ou destinataires), afin de prioriser et identifier les indices, imaginer des scénarios (quel profil d’employés faire venir ou revenir dans une rubrique spécifique, etc).

Chaque service peut aussi proposer de rechercher une information liée à son activité.

Une journée d’interview est à prévoir pour un premier recueil des questions et des axes souhaités ; à moyen terme, la réactualisation du quiz pourra se réaliser au sein du Conseil Général.

Le quiz doit être d’accès facile, convivial (avec des questions simples mais diversifiées) ; celui-ci est aisément « réactualisable », grâce à un « moteur », ce qui permet de conserver un intérêt et se prêter, le cas échéant, à des actions thématiques (découvrir un service spécifique ou des activités choisies) ; l’originalité du quiz est d’accepter des questions sous des formes multimédias vivantes:

-          Textes

-          Sons

-          Images

-          Videos.

Il faut prévoir d’enrichir le quiz initialement avec  50 questions de base, sous forme de texte, d’images, de sons et  vidéos. 10 questions seront aléatoirement proposées à chaque utilisation.

Pour donner une dimension ludique au quiz, 2 modes de jeux peuvent être proposés :

-          un mode « anonyme »

-          un mode « public » au travers d’un  « avatar » et d’un « pseudo », ce qui permet de voir apparaitre son score, et celui des « avatars » de ses collègues (s’ils sont connus), dans un tableau d’honneur (« hall of fame »).

Le traitement des scores doit être également ludique afin d’éviter les principes de notation classique ; les « avatars » feront références à des éléments de la culture régionale (danseurs de sardane dans les Pyrénées Orientales ou Marins pêcheurs dans le Finistère) ; l’ambiance suivra un graphisme s’inspirant des couleurs de la région (ou des modes de traitement coloré des peintres et artistes : André Derain à Collioure ou Gauguin à Pont-Aven).

Le Module « Web TV des métiers »  du Conseil général

Principe : créer un « événement » récurrent sur l’intranet du Conseil Général ;  c’est à la fois facteur de cohésion et valorisant pour les employés ; pour cela il est possible de s’inspirer des émissions télévisés à succès (un peu comme serait « Vis ma vie au Conseil Général »).

Il s’agit de présenter sous forme dynamique la vie, l’activité d’une catégorie d’employés du Conseil Général au travers d’une animation en 3 temps :

-          Une vidéo (interviews et description des lieux) ou un diaporama photos commenté ; durée maximum de 30 secondes pour les visuels (image, vidéo),

-          Une carte de localisation de l’activité de l’employé (carte du département animée),

-          Une présentation infographique (illustrée) interactive simple et cliquable du lieu de travail ; sa dimension ludo pédagogique incitera à l’interactivité  (par exemple : une maison sociale de proximité, une salle des fêtes lors d’un festival).

Le cadre général suit le concept d’une  « web TV » ; les animations sont courtes, concises et  vont à l’essentiel afin de ne pas lasser; le mode de traitement s’apparente au programme court sur de sujets d’actualités souvent diffusés avant et après les journaux télévisés.

Exemples de sujet :

-La vie des équipes pédiatriques de la maison sociale de proximité d’un village de bord de mer ou de montagne (rattachée généralement à la Direction Départementale de la solidarité)

-La préparation d’un Festival de danses folkloriques (Direction départementale des affaires culturelles),

-L’organisation du  Jury Départemental des membres du concours des « Villes et Villages Fleuris (mission tourisme).

This entry was posted on Jeudi, novembre 5th, 2009 at 22 h 25 min and is filed under EDITORIAL. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can laisser un commentaire, or trackback from your own site.

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.