Marc Laliat, Toulouse, Montpellier, Paris Mobile : +33(0)6 82 67 95 95 ou Skype : marc.laliat

3 règles pour une newsletter réussie

Première question : quelle est la vocation d’une newsletter ou -en français dans le texte- « Lettre de Nouveautés »?

Il est essentiel de dire qu’elle n’est pas là pour simplement « faire de la pub » ;  il ne faut pas la confondre avec l’emailing commercial. 

Dès l’origine d’un projet de newsletter, l’émetteur doit s’assurer du respect du consentement, lors de l’inscription (« oui, je m’abonne » avec une case à cocher). Sinon, attention au spam.

L’inscription à la newsletter est un acte volontaire, auquel la marque doit répondre en remplissant sa part du contrat : informer, étonner, échanger ou promouvoir. Comme pour un magazine, une newsletter possède une charte éditoriale, idéalement résumé dans le formulaire d’inscription.

Enfin, soulignons que la newsletter est (généralement) émise par une marque ; elle a donc une dimension commerciale.

Une définition pourrait être : c’est un lien fidélisant et une véritable carte de visite  !

L’ internaute passe moins d’une minute à lire sa newsletter ; dans ces conditions, il est clair qu’il faut aller à l’essentiel en respectant des règles précises de pertinence du contenu, de mise en valeur et de structure.

Plus globalement, la newsletter doit répondre à trois critères essentiels :

  1. • La régularité lié à son envoi
  2. • le design, c’est à dire la forme,
  3. • Le contenu, le fond.

1) L’exigence de la régularité.

Une newsletter, c’est comme un magazine. Vos lecteurs l’attendent dans leurs boîtes aux lettres avec impatience. Dans ce sens, elle doit être déconnectée des campagnes de promotions (prospection de nouveaux clients ou stock à écouler).

Les abonnés à la lettre attendent des nouvelles (comme le mot anglais « news » l’indique), et non pas de la pub. L’émetteur de la  Newsletter a passé lors de l’inscription un contrat moral avec l’internaute ; il s’engage à suivre les mêmes règles que celles d’un service et la régularité en fait partie ; elle doit être précisée au moment de l’inscription.

Une étude d’Altics précise qu’il existe deux fréquences préférées : hebdomadaire et mensuelle...

Attention : ce n’est pas le même public qui s’inscrit à une newsletter hebdomadaire et une semestrielle ; ici intervient le taux de rotation des produits concernés, voire le renouvellement de l’actualité ; en effet, il est évident qu’il faut envoyer une newsletter uniquement si on a quelque chose à dire !

 

2) Un design spécifique.

Comme pour un magazine, le design de la newsletter doit d’être agréable, vivant et évocateur de la marque.

Pour cela des tests de maquettes sont intéressants à réaliser à l’origine, afin d’optimiser l’ergonomie de lecture.

La charte graphique doit être une continuité de celle de la marque, afin de renforcer son impact .

Enfin rien n’interdit à la newsletter de varier, de vivre tout en respectant l’esprit et les grandes lignes initialement établies.

3) Priorité au contenu de la Newsletter.

 

Une Newsletter, c’est comme un journal : elle doit proposer un contenu riche, inspirée d’une charte éditoriale (l’objectif d’information de la newsletter) ; en clair, le contenu doit répondre à une attente identifiée et être bien plus développé que les publicités !

Selon une étude de Altics, 46% des internautes s’estiment souvent déçus par les newsletters qu’il reçoivent…

 

L’étude  montre aussi que dans 26% des cas ce sont des bons plans qui sont réclamés par les lecteurs, puis des conseils.

 

Alors pensez à structurer votre newsletter en fonction des attentes des internautes, sous forme de rubriques telles que :

  1. les dernières nouvelles (du marché, de la marque, de l’entreprise), qui donnent de la vie et de l’actualité,
  2. des astuces, des idées, des bons plans, qui incitent à lire, en jouant sur l’effet de curiosité ou d’opportunité,
  3. des informations utiles, dont l’internaute peut faire usage, c’est à dire qui vont impliquer une réaction et un comportement.

Passées ces rubriques de base, la promotion des produits peut intervenir ; elles sera d’autant mieux perçue qu’elle sera circonstanciée, liée ou justifiée par l’actualité présentée plus haut.

Pour finir, voici 12 bonnes pratiques recommandées par Altics dans le cadre des newsletters (source : http://www.conseilsmarketing.fr/emailing/) :

« 1 – Mettre en valeur l’inscription à la newsletter sur un site, dans un espace distinct du compte client.
2 – Placer le bloc d’inscription à la newsletter en haut de page.
3 – Travailler le graphisme : code couleur, navigation…
4 – Susciter le désir en proposant un exemple de votre newsletter
5 – Proposer la personnalisation du contenu de l’inscription
6 – Expliquer les bénéfices de s’inscrire à la newsletter
7 – Simplifier au maximum le processus d’inscription (minimum de champs à remplir…)
8 – Guider l’utilisateur lors de l’inscription et mettre des détrompeur (email erroné, reprise des champs en cas d’erreur sur la page…)
9 – Rester sur une même page pour l’inscription à la newsletter
10- Faire attention aux intitulés et éviter les termes techniques (alerte mail…)
11- Respecter le principe d’Optin et toutes les règles juridiques (adresses, CNIL…)
12- Vérifier les e-mails et faire des contrôles de cohérence. »

This entry was posted on Mercredi, septembre 23rd, 2009 at 22 h 16 min and is filed under EDITORIAL. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can laisser un commentaire, or trackback from your own site.

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.